Soudan, retiens les chants qui s'effondrent

Hind Meddeb
Soudan - France

Synopsis

Après trente ans de dictature religieuse et militaire et des années de guerre civile, le 11 avril 2019, les Soudanais entraînent la chute du tyran. Shajan, Rufaida, Maha, Samah, Hamza, Al Tahir, Sabri. Ce sont quelques uns des visages de cette révolution soudanaise. En suivant la lutte de citoyens ordinaires pour réaliser leurs rêves de liberté, d'égalité et de changement, ce film documente la transition de la dictature militaire à un gouvernement civil au Soudan, entre répression féroce et premières victoires politiques. 

Documentaire
Production

Les Mangroves (France)
Lou Jomaron
[email protected]

Coproduction

Echo Films (France)
Abel Nahmias

Note du réalisateur

Ce projet est né de mes discussions avec le personnage principal de mon précédent film, Souleymane, 21 ans, rescapé du génocide au Darfour et poète, aujourd’hui réfugié en France. Des premières manifestations en décembre 2018 jusqu’à la chute du dictateur Omar Al Bachir le 11 avril 2019, nous avons suivi à distance la montée en puissance du soulèvement populaire soudanais. Portée par son désir, j’ai fait le voyage jusqu’à Khartoum où j’ai pu filmer les douze derniers jours du sit-in démocratique qui s’est tenu devant le Ministère des Armées pour demander la passation du pouvoir aux civils. J’y ai rencontré ceux qui seront les personnages de ce film, de jeunes citoyens ordinaires qui agissent localement pour faire advenir la société dont ils rêvent, solidaire et tolérante, libérée du joug militaire et religieux. Saisie par l’immense courage de ces Soudanais qui opposent un mouvement pacifique à une armée génocidaire, j’ai tout de suite ressenti l’urgence de faire ce film.

Biographies

Hind Meddeb
Hind Meddeb
Réalisatrice

Hind Meddeb a grandi entre la France, le Maroc et la Tunisie. De cette circulation entre les cultures et les langues, elle développe un regard singulier sur le monde arabe et africain. Entre 2011 et 2013, elle réalise Tunisia Clash et Electro Chaabi deux documentaires sur la création musicale comme acte révolutionnaire. Son dernier film, Paris Stalingrad restitue le parcours des réfugiés qui arrivent à Paris réduits à survivre sur des campements de fortune. Le film  a fait l’objet de nombreuses sélections dans les festivals (Cinéma du Réel, TIFF, PSIFF, CPH :DOX, etc.) et a reçu deux prix au Doc Edge Festival (NZ).

Lou Jomaron
Lou Jomaron
Productrice

Après des études en Histoire de l’art et Production cinéma, Lou Jomaron s’oriente vers le cinéma documentaire et de recherche. De 2015 à 2017, elle travaille chez Spectre Productions, société spécialisée dans les films d’artistes et essais documentaires. Puis elle travaille comme coordinatrice de production, avant de rejoindre le Fonds pour le documentaire de création (FAIA) du Centre National du Cinéma (CNC), pendant un an et demi. Depuis juillet 2019, elle collabore avec plusieurs sociétés à différents postes de production. Parallèlement elle cofonde la société Les Mangroves, dédiée à la création cinématographique, à l’écoute du réel et du monde contemporain.

Budget total

€262 169

Budget sécurisé

€67 000

Partenaires

CNC (aide au scénario long-métrage), mécène privé

Période et lieux de tournage

Début 2021, Soudan, Khartoum et Darfour

Date de diffusion estimée

2022

A la recherche de

Coproducteurs region MENA et/ou coproducteurs européens, vendeur international

Autres Projets en développement