Bhal chi oiseau

El Mahdi Lyoubi
Maroc

Synopsis

7 amis natifs de Salé décident à la sortie de l’école de cirque de fonder leur propre troupe. Pour s’échapper du ghetto, les Colokolo choisissent la bascule qui permet de se propulser à une dizaine de mètres de haut. Leurs numéros de voltige attirent rapidement l’attention de promoteurs étrangers, mais après chaque tournée, le retour est douloureux à Salé où les Colokolos manquent de reconnaissance et d’un lieu pour répéter et jouer leurs spectacles. Printemps 2020, quand la pandémie du Covid-19 provoque l’annulation de leur tournée européenne ils perdent leur principale source de revenus et ces moments de création privilégiés qui ressoudent le groupe. Son leader charismatique choisit de s’éloigner, les pères de famille s’interrogent… L’avenir de la troupe repose désormais sur les épaules du plus jeune et du plus doué : Hamza. Ses qualités exceptionnelles lui permettraient de voler de ses propres ailes, mais il est viscéralement attaché à la famille des Colokolo et à leur message d’espoir.  Que va décider Hamza ? Les autres sont-ils prêts à le suivre ?

Documentaire
1er film
Production

CINEMA SALAMA (Maroc)
Hicham Falah
[email protected]

Note du réalisateur

En accompagnant le parcours des Colokolos, Bhal Chi Oiseau souhaite dresser le portrait d’une génération d’artistes-citoyens qui a émergé au début des années 2010. Le portrait également du territoire dont nous sommes tous originaires : Salé. L’ancienne cité des corsaires s’est muée en banlieue tentaculaire, en bastion islamiste et dont le nom est devenu synonyme de criminalité dans le reste du Maroc. Mais pour nous, les quartiers populaires de Salé sont d’abord le berceau d’une culture urbaine, musicale, chorégraphique et visuelle, qui a forgé cette liberté de ton et d’esprit qui nous rattache à nos ancêtres pirates. Enfin, Bhal Chi Oiseau témoignera de la difficulté pour un groupe comme les Colokolo de rester fidèle à ses valeurs dans une société paralysée par les conventions sociales et qui privilégie la réussite matérielle. La difficulté pour chacun de dépasser ses intérêts individuels et de conserver sa foi dans un projet collectif comme celui de « Faire un Cirque pour son Peuple ».

Biographies

El Mahdi Lyoubi
El Mahdi Lyoubi
Réalisateur

Né en 1992 à Salé. El Mahdi Lyoubi a d'abord commencé par écrire des textes rap, mais ses rimes avaient besoin d'images pour mieux résonner. Avec la caméra, il a trouvé l'outil qui lui convient et lui permet d'interroger le réel. Son intérêt pour la politique et les mouvements sociaux au Maroc l'a amené à se rapprocher de la réalisation de films documentaires. Lyoubi a commencé des études en audiovisuel à Rabat, avant de travailler comme photographe et caméraman pour des médias en ligne. Depuis 2017, il étudie le cinéma documentaire à l’Université d’Aix-Marseille. En 2018, il a réalisé dans le cadre de l'Université d'été de La FEMIS, le court-métrage Qui fout le zbeul ?, présenté en première au Festival Cinéma du réel (Paris).

Hicham Falah
Hicham Falah
Producteur

Né en 1970 à Casablanca, diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière.  Réalisateur de deux courts-métrages cinéma et d’une trentaine de documentaires pour la télévision. Depuis 2008, il assure la direction artistique de manifestations cinématographiques, dont le Festival International de Documentaire d'Agadir qui organise des programmes de formation et d’accompagnement artistique pour les cinéastes émergents africains : la Ruche documentaire du FIDADOC, sa résidence d'écriture panafricaine et l’atelier Produire au sud Agadir. Il prolonge le développement de certains projets à travers la société de production CINEMA SALAMA, avec pour ambition de créer un véritable incubateur de films documentaires à l’échelle d’une vaste région Saharienne.

Budget total

€200 000

Budget sécurisé

€15 000

Partenaires

La Ruche documentaire du FIDADOC (résidence d’écriture, novembre 2019), Les rencontres professionnelles du Festival National du Film de Tanger (meilleur pitch, mars 2020), Société Civile des Auteurs Multimédias (Bourse Brouillon d’un rêve, juillet 2020)

Période et lieux de tournage

Eté-Automne 2021, Salé et autres villes marocaines, France 

Date de diffusion estimée

Automne 2022

A la recherche de

Fonds publics et privés, nationaux et internationaux, coproducteurs, télédiffuseurs, distributeurs internationaux, collaborateurs artistiques (musique, graphisme), expertise en matière de community building, crowd-funding, campagne d’impact

Autres Regards sur l'Atlas