Déjà Vu

Mohanad Yaqubi
Maroc - Palestine - Belgique

Synopsis

Pourquoi les gens partent-ils ? Et pourquoi reviennent-ils ? Un réalisateur Palestinien cherche une raison pour retourner dans le village de ses ancêtres, au Maroc, 150 ans plus tard. Il commence alors un voyage à travers le temps et les archives, révélant une histoire oubliée de lutte contre la colonisation, une malédiction qui a poursuivi sa famille depuis des générations. Le film dresse le portrait d’un monde arabe tourmenté, tout au long du 20ème siècle, à travers l’histoire des déplacements de la famille du réalisateur, de la colonisation du Maghreb à celle du Mashreq, puis à travers les conflits divers qui y apparaissent et qui ont façonné chez le réalisateur ce sentiment d’être en exode constant.

Documentaire
Production

Idioms Films (Maroc)
Mohanad Yaqubi
Sami Said
[email protected]

 

Coproduction

The Kitchen (Belgique)
Joachim Ben Yakoub

Note du réalisateur

Il y a cinq ans, quand mon père Ahmad est parti à la retraite après 40 années de travail en tant qu’hydrogéologue, il a commencé à passer plus de temps sur les réseaux sociaux. Là, sur internet, il est entré en contact avec des personnes qui ont le même nom de famille que le nôtre au Maroc. Un an plus tard, il obtenait sa nationalité marocaine. Il s’est avéré que mon arrière-grand-père était originairement marocain, d’un village au cœur de l’Atlas, appelé Irshieda. Selon une légende locale, un certain Abdesalam quitta un jour le village pour suivre le chemin des pèlerins de la Mecque, 180 ans auparavant. Sa famille n’entendit plus parler de lui, mais sut qu’il s’était installé à Jérusalem, et que nous étions ses descendants. Quand j’étudiais cette chronologie, je me rendis compte que cet exil d’Abdesalam correspondait aux années 1840, soit l’époque où Amir Abdel Qadir mena une bataille contre l’occupant français, et je me suis alors demandé quels avaient été les motifs de cet exil.

Biographies

Mohanad Yaqubi
Mohanad Yaqubi
Réalisateur & producteur

Mohanad Yaqubi est réalisateur, producteur et résident chercheur à l’Académie Royale des Beaux-Arts (KASK) de Gand, en Belgique. Il est le co-fondateur de la société Idioms Film, et du collectif de conservateurs Subversive. Son premier long métrage Off Frame AKA Revolution Until Victory (2016) a été sélectionné aux Festivals Internationaux du Film de Berlin, Dubaï, Toronto, aux Festivals de Films Documentaires du Cinéma du réel et de Yamagata, puis a bénéficié d’une cinquantaine de projections dans le monde. En tant que producteur, Yaqubi a travaillé sur les films Habibi (2010) de Susan Youssef, Infiltrators (2013) de Khaled Jarrar, Suspended Time (film omnibus, 2013), Ambulance (2016) de Mohammed Jabaly, Ouroboros (2017) de Basma Sharif et Ibrahim: A Fate to Define (2019) de Lina Alabed. Il a également produit quelques courts métrages, dont Pink Bullet (2014) de Ramzi Hazboun, Though I Know the River Is Dry (2012) de Omar R. Hamilton et The Sun and the Looking Glass (2020) de Milena Desse.

Budget total

€295 500

Budget sécurisé

€50 000

Partenaires

AFAC, KASK, School of the Arts, Gent, Idioms Film            

Période et lieux de tournage

2021, Maroc, Palestine, Belgique, Koweït

Date de diffusion estimée

Septembre 2023

A la recherche de

Production marocaine, fonds de développement et recherche, consultation scénario

Autres Regards sur l'Atlas